l’Esprit du lieu

Accueil > Résidences d’auteurs > En cours > Pierric Bailly > Son projet d’écriture

Son projet d’écriture

publié le jeudi 14 janvier 2021

En découvrant l’invitation d’Arnaud de la Cotte, ce qui m’a frappé en premier, c’est le lac. Encore un lac. J’ai grandi à Clairvaux-les-Lacs dans le Jura, où je vis toujours aujourd’hui une grande partie de l’année. Ce secteur du Jura où j’habite ne s’appelle-t-il pas, d’ailleurs, le Pays des lacs ? Il y a des lacs tout autour de chez moi. Celui de Vouglans, lac artificiel long de trente kilomètres, apparut suite à la construction d’un barrage hydraulique sur la rivière d’Ain. Le lac sauvage et lugubre de Bonlieu, dans lequel je pêchais des écrevisses quand j’étais petit. Et puis les lacs de montagne, comme celui d’Ilay, que je traverse à la nage l’été et sur lequel je fais du patin à glace l’hiver. Aucun lac ne se ressemble, je suis bien placé pour le savoir. Je n’ai jamais mis les pieds à Grand-Lieu.
La vérité d’un lieu appartient à ceux qui le vivent au quotidien, c’est en tout cas cette vérité-là qui m’intéresse, et je ne suis pas un habitant de Grand-Lieu. J’aimerais en rencontrer certains. J’aimerais être initié à Grand-Lieu, y être introduit par ses hôtes. J’aimerais que des gens du coin, des femmes et des hommes du pays, me présentent leur Grand-Lieu. Qu’ils m’en parlent, qu’ils me le racontent. J’aimerais échanger avec ceux qui savent voir, regarder, entendre cet endroit, cette contrée, comme je ne pourrai jamais le faire.
Je ne sais pas ce que je vais trouver à Grand-Lieu. Des histoires, des intrigues, des personnages : de quoi écrire un roman, peut-être. Ou bien un texte à la forme moins classique. Ou même un journal, qui sait.

Pierric Bailly.